Mesure d'immission (nuisance sonore)

Emission et immission – les deux revers d'une même médaille, qui sont naturellement étroitement liés. En Allemagne, ce sont la directive technique de protection contre le bruit «TA-Lärm» et la loi fédérale sur la protection contre les immissions (BimSchG) qui définissent le nombre de décibels autorisés durant différentes périodes diurnes et nocturnes dans divers paysages marqués. Outre l'éolienne en tant que source de bruit et également la structure du terrain respectif, les bases de contrôle sont toutefois pour cela d'autres sources de bruit étrangères proches ou plus éloignées ainsi que la vitesse du vent par elle-même.
Emission acoustique – Caractéristique d'une installation à énergie éolienne
Par conséquent, on ne détermine pas non seulement l'émission de bruit de l'éolienne, mais on mesure aussi des bruits étrangers et d'autres prédispositions.

  • Les valeurs caractéristiques d'émission acoustique d'une éolienne forment la base de projet d'éoliennes isolées et de parcs éoliens. Grâce à elles, il est possible de concevoir et d'optimiser des projets selon le
    procédé du calcul de la propagation du son. Elles sont même souvent contenues en tant que base dans le permis de construire.
  • Toute divergence inadmissible d'émission acoustique entraîne des dépassements de valeurs de référence durant le fonctionnement de l'éolienne et risque dans le pire des cas d'entraîner l'arrêt des éoliennes en place.
  • Eviter tout dépassement de ces valeurs est possible grâce à des calculs de pronostic: calcul des immissions sur les maisons avoisinantes lequel nécessite absolument la présence des valeurs d'émission de l'éolienne.
  • Une estimation exacte des émissions est possible uniquement par le biais de procédés de mesure fiables qui tiennent compte des conditions spéciales de l'éolienne.
  • Pour des vitesses de vent (Vv) diverses, les valeurs caractéristiques indiquées se situent en principe entre 6 m/s et 10 m/s à 10 m de hauteur.
Les avantages pour le client
Le contrôle, déterminant dans quelle mesure l'éolienne est à l'origine de perturbation inadmissible pour l'environnement, s'effectue à l'échelle nationale selon la directive technique de protection contre le bruit (TA-Lärm) ou de VDI 2058 feuille 1 et de la norme DIN ISO 9613-2 en tant procédure documentée. Le cadre réglementaire pour le fonctionnement voire les mesurages y est déterminé. Les clients sollicitant de tels mesurages peuvent être des constructeurs, des utilisateurs, des administrations publiques ou des tribunaux.

La société wtg propose aussi à ses clients son assistance spécialisée pour la procédure d'homologation ou lors de pourparlers avec les autorités d'homologation et de surveillance ainsi ses conseils ou la supervision du projet lors de problèmes acoustiques.

  • La société wtg est le mandataire de mesure désigné selon le § 26 de la loi fédérale sur la protection contre les immissions (BimSchG) pour les mesures acoustiques sur éoliennes dans 15 länder allemands
  • Accréditation selon la norme ISO 17025 pour des mesures d'émission acoustique et de nuisance sonore, des mesures de bruit solidien et des pronostics de nuisance sonore
  • Présidence du comité d'experts FGW en tant que plus important organisme international pour la thématique du bruit des éoliennes
  • Sceau de conformité FGW
  • Coordinateur de «Noise Expert Group» (groupe expert de bruit) chez MEASNET

Exécution pratique
Les mesures d'immission (nuisance sonore) sont exigées par les autorités compétentes, en tant qu'obligation du permis de construire, dans un certain délai qui suit la mise en service de l'éolienne. Elles attestent que le niveau d'immission calculé dans l'environnement
correspond aux niveaux d'estimation existants. Le concept de mesure est adapté aux exigences du site concerné. De plus, des concertations tenues avec les autorités compétentes sur le concept de mesure sont en principe nécessaires.

Procédure:
  • Présentation de cartes avec le marquage des sites d'implantation des éoliennes, présentation des calculs d'immission issus de la procédure de demande de construction,
  • Présentation de l'extrait «Obligations» issu du permis de construire,
  • Concertation sur le procédé de mesure avec l'autorité compétente,
  • Mesurages sur place en respectant les conditions référentielles (env. de 6 à 10 m/s pour une vitesse de vent à 10 m de hauteur),
  • Analyse des valeurs mesurées avec détermination du niveau d'immission et de symptômes éventuellement existants,
  • Elaboration d'un rapport de mesure qui sera présenté à l'autorité compétente.

Données saisies
Saisie des données suivantes:
  • vitesse du vent, pression température et humidité atmosphériques,
  • divers niveaux de pression acoustique (sur une éolienne tant opérationnelle qu'à l'arrêt),
  • la puissance effective produite par l'éolienne,
  • diverses autres données de commande et d'estimation (bruit étranger, pluie etc.),
  • la vitesse de rotation de l'installation.

PDF Download

Info

#